Bob

WebMaster
  • Content count

    837
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    26

Everything posted by Bob

  1. L’arrêté du 11 avril 2012 relatif à « la conception des aéronefs civils qui circulent sans aucune personne à bord, aux conditions de leur emploi et sur les capacités requises des personnes qui les utilisent » a été publié au Journal officiel de la République française en date du 10 mai 2012. L’ensemble des dispositions applicables pour réaliser des activités particulières avec un aéronef télépiloté est défini dans l’annexe 2 de l’arrêté du 11 avril 2012 précité. Les exigences liées à l’espace aérien sont définies par ailleurs dans l’arrêté du 11 avril 2012 relatif à « l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord » et ne sont pas prises en compte dans le présent document. D’autre part les exploitants réalisant des prises de vues aériennes doivent respecter les dispositions de l’article D. 133-10 du code de l’aviation civile et de l’arrêté du 27 juillet 2005 portant application de cet article. Dans le cas où une autorisation relative à la navigabilité doit être obtenue de la DGAC, le dossier technique doit être transmis au pôle DSAC/NO/NAV avec un préavisminimum de 6 semaines (12 semaines dans le cadre du scénario S4, des drones de catégorie F ou des « vols prototypes »). Ce préavis ne préjuge pas de délais supplémentaires liés à d’éventuelles insuffisances du dossier ou à la complexité/criticité des opérations envisagées. Liste des opérateurs de travail aérien avec des drones autorisés selon les dispositions en vigueur (mise à jour le 20/09/2013) NB : cette liste ne contient pas les opérateurs qui auraient pu obtenir une autorisation de vol spécifique. Elle ne couvre que les activités particulières réalisées dans le cadre des scénarios S-1 à S-4. Liste des constructeurs de drones ayant reçu une attestation de conception de type(mise à jour le 03/10/2013). Quatre scénarios opérationnels ont été définis en fonction des catégories de drones Un document récapitulatif des scénarios opérationnels, des catégories de drones, des limitations et conditions associées est disponible. Les conditions d’exploitation des aéronefs de catégorie F et G sont définies au cas par cas. Démarches pour effectuer le scenario S-1S-1 correspond à une opération en vue directe du télépilote se déroulant hors zone peuplée, à une distance horizontale maximale de 100 mètres du télépilote. Ce scénario est ouvert aux aéronefs de catégorie C, D ou E. Les exigences et démarches sont les suivantes : Autorisation de vol pour les drones de catégorie C de plus de 25 kilogrammes (cf. § 2.1.2 de l’annexe 2). Contacter DSAC/NO/NAV pour les modalités d’obtention d’une telle autorisation ; Drone disposant des équipements de sécurité requis (cf. § 2.2 de l’annexe 2) et, hormis les aérostats de catégorie C, d’un dossier d’utilisation (cf. § 2.5 et appendice II-3 de l’annexe 2) ; L’exploitant doit déclarer la conformité de son aéronef à l’aide de l’Attestation de conformité navigabilité qu’il joint à son MAP (cf. ci-dessous) ; NB1 : pour un aéronef de série détenteur d’une attestation de conception type et d’une déclaration de conformité au type pour un scénario S-2, S-3 ou S-4, l’attestation de conformité navigabilité n’est pas requise de l’exploitant pour le scenario S-1. NB2 : attention bien vérifier que votre aéronef est équipé des dispositifs requis. La plupart des aéronefs destinés à un usage de loisir ne le sont pas. Contacter la DSAC en cas de doute. Télépilote : certificat d’aptitude théorique (PPL, planeur, FCL, ULM, etc.) etdéclaration de niveau de compétence (DNC) ad hoc (cf. § 4.2 et 4.3 de l’annexe 2) ; pour les aéronefs de plus de 25 kg, une attestation de démonstration de compétence doit être obtenue de la DSAC (cf. § 4.4 de l’annexe 2) Manuel d’activité particulière (MAP) et déclaration de conformité de l’exploitant à déposer auprès de la DSAC/IR (cf. § 3.3 à 3.5 de l’annexe 2) NB : La déclaration de conformité ne peut être établie par le postulant que lorsque l’ensemble des exigences réglementaires (en particulier les démonstrations relatives à l’aéronef télépiloté) précédentes ont été remplies. Dès que vous détenez l’attestation de dépôt de la DSAC/IR, qui vous est adressée en réponse à votre envoi du MAP et de la déclaration de conformité, vous pouvez effectuer les opérations dans les espaces aériens conformément à l’arrêté du 11 avril 2012 relatif à l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord. Démarches pour effectuer le scenario S-2S-2 correspond à une opération se déroulant hors vue directe, hors zone peuplée, dans un volume de dimension horizontale maximale de rayon d’un kilomètre et de hauteur inférieure à 50 m /sol et obstacles artificiels, sans aucune personne au sol dans cette zone d’évolution. Ce scénario est ouvert aux aéronefs de catégorie C, D ou E. Les exigences et démarches sont les suivantes : Drone disposant des équipements de sécurité requis (cf. § 2.2 de l’annexe 2) ; NB : attention bien vérifier que votre aéronef est équipé des dispositifs requis. La plupart des aéronefs destinés à un usage de loisir ne le sont pas. Contacter la DSAC en cas de doute. Obtention de l’autorisation particulière (cf. § 2.3.1 de l’annexe 2) pour l’aéronef auprès de DSAC/NO/NAV ; Formulaires à remplir : - Attestation de conformité navigabilité - Dossier technique pour aéronef à voilure fixe - Dossier technique pour giravion - Dossier technique pour hélicoptère multirotors - Dossier technique pour aérostat Joindre les manuels d’utilisation et d’entretien de l’aéronef (cf. canevas de l’appendice II-3 de l’annexe 2). Il sera éventuellement requis une démonstration auprès de DSAC/NO/NAV des équipements exigés, en fonction de la taille, la complexité de l’aéronef et la connaissance préalable des systèmes de contrôle et de sécurité utilisés. Pour un aéronef construit en série, une attestation de conception de type peut être obtenue de DSAC/NO/NAV par le constructeur pour le type d’aéronef (cf. § 2.4 de l’annexe 2). Pour une telle demande, les formulaires ci-dessus sont aussi à utiliser. Une copie de l’attestation de conception de type et une déclaration de conformité au type sont fournies par le constructeur à ses clients exploitants et valent autorisation particulière. Télépilote : certificat d’aptitude théorique (PPL, planeur, FCL, ULM, etc.) et déclaration de niveau de compétence (DNC) ad hoc (cf. § 4.2 et 4.3 de l’annexe 2) ; Manuel d’activité particulière (MAP) et déclaration de conformité de l’exploitant à déposer auprès de la DSAC/IR (cf. § 3.3 à 3.5 de l’annexe 2). NB : La déclaration de conformité ne peut être établie par le postulant que lorsque l’ensemble des exigences réglementaires (en particulier les démonstrations relatives à l’aéronef télépiloté) précédentes ont été remplies. Dès que vous détenez l’attestation de dépôt de la DSAC/IR, qui vous est adressée en réponse à votre envoi du MAP et de la déclaration de conformité, vous pouvez effectuer les opérations dans les espaces aériens conformément à l’arrêté du 11 avril 2012 relatif à l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord à condition de les notifier par courrier électronique (cf. § 3.16 de l’annexe 2). Démarches pour effectuer le scenario S-3S-3 correspond à une opération se déroulant en agglomération ou à proximité de personnes ou d’animaux, en vue directe et à une distance horizontale maximale de 100m du télépilote. Ce scénario est ouvert aux aéronefs de catégorie C, D, ou E de MMD < 4 kg. Les exigences et démarches sont les suivantes : Drone disposant des équipements de sécurité requis (cf. § 2.2 de l’annexe 2) ; NB : attention bien vérifier que votre aéronef est équipé des dispositifs requis. La plupart des aéronefs destinés à un usage de loisir ne le sont pas. Contacter la DSAC en cas de doute. Obtention de l’autorisation particulière (cf. § 2.3.1 de l’annexe 2) pour l’aéronef auprès de : - la DSAC IR pour les aéronefs de catégorie C de MMD < 2 kg, les aérostats de catégorie C de MMD < 25 kg et les aéronefs de catégorie D ; - DSAC/NO/NAV pour les aéronefs de catégorie C non aérostats de MMD comprise entre 2 et 4 kg et les aéronefs de catégorie E de MMD comprise entre 2 kg et 4 kg ; Formulaires à remplir : - Attestation de conformité navigabilité - Dossier technique pour aéronef à voilure fixe - Dossier technique pour giravion - Dossier technique pour hélicoptère multirotors - Dossier technique pour aérostat Joindre les manuels d’utilisation et d’entretien de l’aéronef (cf. canevas de l’appendice II-3 de l’annexe 2). Sauf pour les aéronefs de MMD < 2 kg, il sera éventuellement requis une démonstration auprès de DSAC/NO/NAV des équipements exigés, en particulier le dispositif de limitation d’énergie d’impact, en fonction de la taille, la complexité de l’aéronef et la connaissance préalable des systèmes de contrôle et de sécurité utilisés. Pour un aéronef construit en série, une attestation de conception de type peut être obtenue de DSAC/NO/NAV par le constructeur pour le type d’aéronef (cf. § 2.4 de l’annexe 2). Pour une telle demande, les formulaires ci-dessus sont aussi à utiliser. Une copie de l’attestation de conception de type et une déclaration de conformité au type sont fournies par le constructeur à ses clients exploitants et valent autorisation particulière. Télépilote : certificat d’aptitude théorique (PPL, planeur, FCL, ULM, etc.) etdéclaration de niveau de compétence (DNC) ad hoc (cf. § 4.2 et 4.3 de l’annexe 2) ; Manuel d’activité particulière (MAP) et déclaration de conformité de l’exploitant à déposer auprès de la DSAC/IR (cf. § 3.3 à 3.5 de l’annexe 2). NB : La déclaration de conformité ne peut être établie par le postulant que lorsque l’ensemble des exigences réglementaires (en particulier les démonstrations relatives à l’aéronef télépiloté) précédentes ont été remplies. Dès que vous détenez l’attestation de dépôt de la DSAC/IR, qui vous est adressée en réponse à votre envoi du MAP et de la déclaration de conformité, vous pouvez effectuer les opérations dans les espaces aériens conformément à l’arrêté du 11 avril 2012 relatif à l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord à condition d’obtenir auprès de la préfecture d’une autorisation pour chaque opération. Démarches pour effectuer le scenario S-4S-4 correspond à une activité particulière (relevés, photographies, observations et surveillances aériennes) hors vue directe, hors zone peuplée et ne répondant pas aux critères du scénario S-2. Ce scénario est ouvert aux aéronefs de catégorie D. Les exigences et démarches sont les suivantes : Etablir un dossier technique, comprenant une analyse de sécurité, afin d’obtenir l’autorisation particulière de l’aéronef auprès de DSAC/NO/NAV (cf. § 2.3.2 de l’annexe 2) : Formulaires à remplir : - Attestation de conformité navigabilité - Dossier technique pour aéronef à voilure fixe - Dossier technique pour giravion - Dossier technique pour hélicoptère multirotors - Dossier technique pour aérostat Joindre les manuels d’utilisation et d’entretien de l’aéronef (cf. canevas de l’appendice II-3 de l’annexe 2). Il sera requis une démonstration auprès de DSAC/NO/NAV des équipements exigés. Pour un aéronef construit en série, une attestation de conception de type peut être obtenue de DSAC/NO/NAV par le constructeur pour le type d’aéronef (cf. § 2.4 de l’annexe 2). Pour une telle demande, les formulaires ci-dessus sont aussi à utiliser. Une copie de l’attestation de conception de type et une déclaration de conformité au type sont ensuite fournies par le constructeur à ses clients exploitants et valent autorisation particulière. Télépilote : licence PPL avion, hélicoptère ou licence de pilote de planeur etdéclaration de niveau de compétence (DNC) ad hoc (cf. § 4.2 et 4.3 de l’annexe 2), et l’expérience minimale requise au § 4.3.2 et 4.3.3 de l’annexe 2 ; Manuel d’activité particulière (MAP) et déclaration de conformité de l’exploitant à déposer auprès de la DSAC/IR (cf. § 3.3 à 3.5 de l’annexe 2) ; NB : La déclaration de conformité ne peut être établie par le postulant que lorsque l’ensemble des exigences réglementaires (en particulier les démonstrations relatives à l’aéronef télépiloté) précédentes ont été remplies. Avec le donneur d’ordre de la mission, établir le dossier cosigné soumis à accord deDSAC/NO/OH (cf. § 3.1 de l’annexe 2). Dès que vous détenez l’attestation de dépôt de la DSAC/IR, qui vous est adressée en réponse à votre envoi du MAP et de la déclaration de conformité et l’accord du dossier cosigné avec le donneur d’ordre de la mission, vous pouvez effectuer les opérations dans les espaces aériens conformément à l’arrêté du 11 avril 2012 relatif à l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord à condition de les notifier par courrier électronique (cf. § 3.16 de l’annexe 2). Démarches pour les aéronefs télépilotés de catégorie FLes drones de catégorie F ayant une masse maximale au décollage inférieure à 150 kg ne respectant pas les caractéristiques des catégories C, D, ou E. Un drone de catégorie F n’est autorisé à voler que sous réserve de délivrance d’un document de navigabilité délivré par le ministre chargé de l’Aviation civile (cf. § 2.1.4 de l’annexe 2). Les exigences et démarches sont les suivantes : Contacter DSAC/NO/NAV pour obtenir les conditions techniques de navigabilité ; Etablir les démonstrations techniques ; Contacter DSAC/NO/OH pour déterminer les conditions opérationnelles. Démarches pour effectuer des activités particulières en dehors des scénarios (sous autorisation spécifique) ou pour les vols de prototypes (sous laissez-passer)Pour connaitre les conditions techniques applicables, vous devez effectuer une demande à DSAC/NO/NAV dans laquelle vous précisez les vols des prototypes, ou le type d’activité particulière que vous souhaitez réaliser et la raison pour laquelle elle n’entre pas dans le cadre des scénarios établis (S-1 à S-4). Attention : à partir du 1er septembre 2013, les demandes d’autorisations spécifiques pour des activités particulières en zone peuplée avec un aéronef télépiloté de MMD > 4 kg ne seront plus acceptées si l’aéronef n’est pas équipé d’un parachute ou n’est pas rendu captif. Les vols d’expérimentation et de mise au point d’aéronefs de MMD < 25 kgréalisés : - de jour en vue directe du télépilote, - hors zone peuplée et non à proximité d’un rassemblement de personnes ou d’animaux, - hors espace aérien contrôlé, zone réglementée, dangereuse ou interdite, - non à proximité d’un aérodrome, d’une plate-forme ULM ou d’une hélisurface / hélistation (selon critères de l’annexe II de l’arrêté du 11 avril 2012 relatif à l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord), - à une hauteur de vol inférieure à 150 m, - à une distance horizontale maximale de 100 mètres du télépilote, - avec, en cas d’expérimentation d’un automatisme, une possibilité de reprise à tout instant du contrôle direct de l’aéronef par le télépilote, ne nécessitent pas de demande de laissez-passer, ni de dépôt d’un MAP, par assimilation à des vols d’aéromodélisme en catégorie A. Pour des activités particulières hors scénario, un MAP doit avoir été déposé auprès de la DSAC/IR. Une opération en zone peuplée ou proche d’un rassemblement de personnes ou d’animaux est possible à condition d’obtenir auprès de la préfecture une autorisation pour cette opération. Dans tous les cas, les vols sont effectués dans les espaces aériens conformément à l’arrêté du 11 avril 2012 relatif à l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord.
  2. Le Carnet de Vol pour Drone Pour nous aider dans la vie de tout les jours en tant que Professionnel, particulier ou amateur! Alexandre à créé un Carnet de Vol "SPECIAL Dronistes" Cela permet de noter pleins d'informations, notamment les Qualifs, types de drones durée de vol, météo, types de scenario etc... Couverture Cartonné a spirales 90 pages de données, papiers 160gr (bonne tenu dans le temps) Quand vous arrivez chez un prospect et que ... Voila mon carnet de vol, ici ce vol ici un autre vol etc. Pour telle société telle collectivités, cela accrédite votre savoir faire pour les Drones et rassure votre interlocuteur. Dés que l'on vol même pour un entrainement on comptabilise des heures et de l'expérience sur son carnet un plus, pour vos démarches futur. Plus d'information
  3. La réglementation française pour la prise de vues aériennes avec drone Les activités particulières de prises de vues aériennes par aéronefs télépilotés (drones) ne peuvent s'exercer que dans un cadre réglementaire très strict. Voici une synthèse de la réglementation applicable en la matière, destinée aux clients et aux photographes amateurs.
  4. Hubsan X4 H502E

    Bonjour, Voila le manuel : PP1000003.zip
  5. Mavic attaqué

    Salut à tous, Moi aussi ça m’arrive souvent ils attaquent même mon chien :
  6. Nouveau système pour les professionnels dans l’univers des drones ! Référencer gratuitement votre entreprise sur notre système : http://forumdrone.fr/companies/submit/?_new=1 @Bientôt
  7. L’équipe de Prodigo a eu la chance de tester pour la première fois au monde (oui oui, n’ayons pas peur des mots), une solution innovante pour améliorer l’immersion FPV en 3D grâce à un flux numérique. Mais que veulent dire ces termes bien barbares ? Le FPV par drone Le FPV (First Person View, ou vue à la première personne), veut dire tout simplement que l’on voit ce que voit le drone, comme un pilote d’avion qui serait dans son cockpit. Le retour vidéo peut être diffusé soit sur un écran, ou plus généralement dans des lunettes spécifiquement dédiées, qui permettent une meilleure immersion. Aujourd’hui, la plupart des drones utilisent un flux vidéo analogique (comme nos vieilles télévisions) pour permettre une latence minimum. Autrement dit, sans traitement numérique, on évite d’avoir un décalage entre ce que l’on voit, et la position réelle du drone. Pourquoi est-ce que c’est important ? Et bien par exemple, pour éviter un arbre qui arriverait bien trop vite sur notre drone. Ou l’inverse. Et ça ressemble à ça: Le FPV 3D numérique Nos voisins d’Anemos Technologies travaillent dur pour améliorer la qualité de l’image de ces systèmes, et ils ont décidé de passer en numérique (pour garder la comparaison avec la télévision, c’est comme si vous passiez en TNT). Et pour plonger encore plus le pilote en immersion dans l’image qu’il reçoit, ils ont installé 2 caméras, pour simuler la 3D de nos yeux, directement sur le drone. Alors, qu’est ce que ça donne ? On ne vous en dit pas plus, et on vous laisse le découvrir en vidéo ! Source : http://prodigo.fr
  8. Forum Drone V.4 -> Beta1

    Bonjour à tous, Après un long moment d’absence me voici de retour Le forum a subi pas mal de problèmes techniques j’ai donc fait une grosse mise à jour. Veuillez m’excuser pour les désagréments dus aux bugs... Le forum est en ce moment même en version 4 bêta1 Graphisme : IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Optimisation pour les Smartphones : IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Optimisation Vitesse : IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Applications : IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Traductions : IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Nettoyage des postes : IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII Nettoyage des Profils : IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII À très bientôt 🤓 N’hésitez pas si vous avez des questions, des idées ou si vous avez trouvé un bug sur le site !
  9. RED Directive 2014/53/EU. Besoin document h501s SVP

    Bonjour, Voila le document : 150300000-15030050-H501S DOC RED.pdf
  10. HUSBAN X4 H107C

    Bonjour, Je déplace votre poste dans la bonne rubrique Je ne crois pas que le HUSBAN X4 H107C dispose d'un Follow Me et Return To Home malheureusement ;( Par contre le Hubsan H501S oui
  11. Bob